ONILAND

Master Project
JEU SÉRIEUX / APPLICATION MOBILE  / ENVIRONNEMENT  / PÉDAGOGIQUE
L’ENJEU
CHANGE IS FUN!?

Lors de mon travail théorique, je me suis demandée si le fun et l’apprentissage pouvaient être conciliés et surtout comment. J’ai vite compris que si le côté éducationnel est présent dans tous les types de jeux, l’amusement est plus souvent mis de côté, jugé pas assez « important » dans la balance. Je voulais donc pouvoir créer un jeu basé sur un problème écologique actuel, mais pouvoir garder une grande part ludique dans le projet.

LE PROJET
ONILAND

Oniland est jouable sur n’importe quelle device permettant de jouer avec le giroscope. Le joueur devient une sorte de Dieu qui doit gérer deux peuples en même temps aux besoins différents. L’enjeu se base sur l’idée que chaque action à ses conséquences négatives pour l’autre peuple. Il faut donc accepter de ne pas réussir à sauver tous les habitants et de n’utiliser que les ressources nécessaires et ne pas gaspiller.

LA PROBLÉMATIQUE
LE SABLE ET ASPECT SOCIAL

Nous utilisons énormément de sable pour la construction de pont, autoroute, ordinateur, immeubles, etc. Le seul sable possible pour tout ça est le sable marin, le seul ayant la forme adéquate. Avec une extraction excessive, les îles sont en danger, la population, nos plages et même une mafia du sable s’est créée. Il pourrait n’y avoir que ça, mais en plus de prendre trop de sable, nous empêchons son réapprovisionnement en construisant de nombreux barrages qui bloquent la course du sable. C’est tous ces aspects que j’ai essayé de mettre en avant dans mon jeu.

Mais en plus de l’aspect purement écologique, je voulais aussi parler du problème plus général de nos relations sociales. Le sable ne serait pas un problème si nous pensions plus en terme de collectif et moins individuel. Nous n’avons même plus conscience que nos actes ont un impacts sur d’autres populations. Je voulais aussi permettre une réflexion sur ce thème.

L’HISTOIRE
ONIMOKU ET EYANROKK

Dans le monde d’Oniland, deux peuples s’opposent sans avoir connaissance l’un de l’autre. Nous avons d’abord Onimoku, le peuple du sable qui meurt de soif dans le désert. Ils ont besoin de puits, ce qui nécessite du sable qu’il faut aller chercher dans la mer. De l’autre côté nous avons Eyanorokk, un peuple apeuré dans le noir qui manque d’électricité pour pouvoir vivre dans la lumière. Ils faut donc leur construire des barrages avec des pierres trouvées dans les mines.

Les systèmes de chaque peuple sont assez simple mais sont contradictoire. Si l’on veut aider l’un, c’est l’autre qui va souffrir des conséquences. C’est un jeu qui est impossible de finir en étant « gentil ». Je voulais forcer un comportement « amoral » pour faire prendre conscience au joueur de cette contradiction existante dans notre quotidien.

PROTOTYPE ACTUEL

Un jeu ne se finit jamais vraiment...

MES RECHERCHES

Les dessous du projet

Interaction - Oniland

MES QUESTIONS DE DÉPART

Tout a commencé quand j’ai vu le reportage sur ARTE, “Sable: Enquête sur une disparition.” J’ai été choquée par cette réalité que la plupart d’entre nous ignore et en sont pourtant des acteurs. Je vous invite à le voir et vous informez sur ce problème (Le Sable: Enquête sur une disparition).

J’ai réfléchi au sujet du sable en me demandant ce que j’avais comme question ou comme réflexion après le visionnage du documentaire. Voici un aperçu de ma tête à ce moment…

– Pourquoi le sable n’est-il pas considéré comme une ressource non renouvelable? S’il met autant de temps à se renouveler, n’est-il pas plus proche du pétrole que du vent?
– Pourquoi le sable est-il gratuit et non contrôlé, quand la pêche est règlementée? L’eau est devenue payante et le sable est la 3e ressource la plus utilisée (si mes souvenirs sont bons).
– La création du sable est impressionnante est très sous-estimée, faire une comparaison avec les problèmes liés au pétrole, gaz et autres ressources dont nous dépendons.
– Comment se figurer le cheminement d’un grain de sable et toutes les épreuves qu’il doit traverser avant d’arriver dans la mer?
– Comment montrer l’impact que la prise de sable peut avoir sur notre environnement?
– Le sable fait partie inhérente de notre vie quotidienne sans que nous en ayons conscience!
– Quelles conséquences peut-il y avoir sur un court, moyen et long terme si l’exploitation de sable continue ainsi?

LA QUESTION DU GAMEPLAY

Il était important pour moi que chaque peuple ait son propre but dans le jeu, pour empêcher la volonté d’avoir un peuple “bénéfique” et un autre “maléfique”. Chaque côté du monde avait de bonnes raisons et un besoin primordial d’agir ainsi. Car comme dans notre univers, si nos actions sont parfois négatives pour d’autres –  la plupart du temps – nos intentions ne le sont pas.

J’ai longtemps cherché comment le modèle économique du jeu pouvait fonctionner jusqu’à l’introduction de deux besoins et donc de deux ressources indépendantes. Onimoku (sable) veut construire des puits pour avoir de l’eau (normal dans un désert) tandis qu’Eyanrokk (roche) cherche à construire des barrages pour produire de l’électricité (dans un pays qui ne connait pas le soleil).

Consequences - système économique- Oniland

FLT

Une envie de design magique, créatif et qui pousse au changement...